LE PROJET ÉDUCATIF DOIT DONNER SENS AUX OBJECTIFS SPORTIFS

« La pratique du football à l’Avenir sportif de Vignoc-Hédé/Bazouges-Guipel, oui, mais pour quel type d’enfant et d’adulte maintenant et plus tard ? »

 

UN POSTULAT

« Chaque enfant, chaque sportif est important dans le club. La pratique de son activité préférée à l’ASVHG doit lui fournir les possibilités de donner le meilleur de lui-même tout en étant soucieux de progresser avec l’aide de l’autre pour prendre plaisir. »

 

UNE RÉFLEXION QUI S’INSCRIT DANS UN CONTEXTE SOCIAL

« A l’heure où la réussite individuelle prend le pas sur le souci du bien commun, où la confusion des rôles entre les parents et les enfants brouillent la fonction éducative, où les sollicitations de plus en plus précoces exacerbent les dimensions narcissiques de l’être humain, donnons le temps à l’enfant de la construction affective profonde des « premières amours » avec son club. »

 

UN TRIANGLE D’OR À CONTINUELLEMENT INVENTER

 

Construire le triangle d’or, c’est envisager une relation féconde entre l’enfant, les parents et l’éducateur grâce à des moments où la parole vraie se libère (le bonjour du début d’entraînement ; le conseil de l’éducateur donné au joueur et repris par le parent alors que l’enfant se replie vers des causes externes (« c’est la faute de l’arbitre, de l’adversaire…) ; la participation à une fête du club pendant laquelle les 3 individus se voient sous un autre jour, le bilan de fin de saison qui permet le « retour sur » tout en mettant en projet…).  

 

DES IDÉES AUX GESTES : UNE ARTICULATION POUR METTRE DU SENS

 

 

DES PARTENAIRES POUR AIDER À VEHICULER NOS VALEURS 

. Nos 6 mairies (Guipel - Hédé/Bazouges- Langouët - Saint-Gondran -Saint-Symphorien – Vignoc)

. Notre partenariat (Groupe Launay)

. Nos sponsors

 

4 LIEUX DE VIE POUR PERMETTRE LE PASSAGE DES IDÉES AUX GESTES 

 

 

 

 

Pour les esprits plus synthétiques, le tout en une diapo :