Portrait de Bastien Santier, nouvel éducateur U15

 

1) Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J'ai 27 ans, je suis titulaire d'un Master 2 en droit du sport, d'ailleurs je recherche des stages si jamais quelqu'un à des contacts (rire). Au niveau football, je suis passé par le pôle espoir de Ploufragan, le Stade Rennais FC, le FC Gueugnon ( pour les connaisseur du foot français (rire) ), le Stade Brestois 29 ainsi que le FC Rouen.

 

2) Depuis combien de temps es-tu présent au sein du club ?

Cela va faire 2 ans que je suis arrivé à l'ASVHG.

 

3) Depuis le début de la saison tu as découvert un nouveau rôle, celui d'éducateur, ça te plait ?

C'est très prenant en réalité, on est en constante réflexion pour essayer de trouver comment faire progresser nos joueurs, essayer de leur transmettre ce que l'on nous a appris quand on était à leur place. Personnellement pour le moment c'est une très bonne expérience. Les joueurs sont à l'écoute et progressent, c'est le plus important.

 

4) Cette idée d'être éducateur est-elle venu de toi ou on te l'a conseillée ?

Dans un premier temps, on nous avait donné l'information que le club recherchait des éducateurs pour plusieurs catégories dont les U15. j'en ai alors parlé à Johann Bazin, il m'a expliqué les attentes et le rôle d'un éducateur sur cette catégorie. J'ai posé ma "candidature" et elle a été acceptée par le club.

 

5) Quelles sont les valeurs que tu souhaites transmettre à ton équipe ?

L'envie de progresser et de réfléchir football, que cela soit individuellement ou collectivement. Les amener à analyser les exercices à l'entraînement, les performances en match. C'est toujours plus facile quand on comprend de soi-même. Leur faire comprendre qu'un match ne se gagne pas seul mais en équipe. Surtout dans un championnat relevé ( U15 région brassage ) comme le nôtre actuellement.

 

6) As-tu un style de jeu favori, une tactique ?

Pas spécialement. Après j'aime le jeu simple, en mouvement, les attaques rapides. Le jeu de possession à la "Guardiola" n'est pas mon style si on peut prendre une grande référence tactique. 

 

7) Un entraîneur qui t'inspire ? Un éducateur présent au club ?

Au haut niveau j'aime beaucoup le style " Jurgen Klopp" qu'il développait quand il était au Borussia Dortmund et qu'il reproduit à Liverpool désormais. D'un point de vue formation, comme pour ma catégorie, il y en a plusieurs. Principalement des éducateurs que j'ai pu avoir étant plus jeune. Il s'agit de Patrick Papin et Olivier Moullac qui étaient responsables du pôle espoir Bretagne à Ploufragan. Il y a une phrase en particulier  qui m'est toujours restée et elle est essentielle à assimiler quand on est jeune, ils nous la répétaient souvent " C'est quand un entraîneur n'est plus sur ton dos qu'il faut commencer à se poser des questions". Je pourrais dire Franck Haise également au Stade Rennais, sur l'envie de gagner que cela soit un match ou un exercice. Ou encore Denis Moutier lorsque j'était à Gueugnon sur la relation humaine et l'échange que l'on peut avoir entre un joueur et un entraîneur.

 

8) Ton club favori (autre que l'ASVHG) ?

Le Stade Rennais, même si c'est pas tous les jours facile de les supporter (rire).

 

9) Quel est pour toi Le joueur que tu devrais avoir ( que tu rêves d'avoir ) et pourquoi ?

Aujourd'hui, ce serai Ngolo Kanté ( joueur de Chelsea et de l'équipe de France ). C'est un joueur qui est fort techniquement, tactiquement et physiquement. C'est LE joueur qui équilibre une équipe. Il s'adapte à la situation qui se présente à lui. Et puis, il a des valeurs qui sont plaisantes à voir dans le monde du football moderne avec son humilité et sa simplicité.

 

10) Quels sont les moments les plus marquants que tu as vécu depuis que tu es au club ?

La montée en R1 reste frustrante, car nous l'avons apprise postérieurement à la fin de la saison. Donc on est content mais ce n'est pas pareil que si on l'avait su au dernier match de championnat. Sinon c'est la victoire contre LOUDEAC au 6ème tour de la  Coupe de France. Je n'ai pas pu jouer ce match car j'étais suspendu à cause d'un carton rouge suite à un "sacrifice" au tour précédent qui a entraîné beaucoup de chambrage de la part de mes partenaires (rire). En tout cas, vivre ce match du bord du terrain et assister à la qualification de son équipe, avec une mobilisation importante du club et du public, a été un grand moment ( très stressant ) avec beaucoup d'émotion. En espérant en vivre d'autres aussi fort en étant sur le terrain cette fois au 7ème tour.

 

11) Ton objectif pour cette saison ? Sur le long terme ?

Obtenir le maintien en R1 le plus rapidement possible. Continuer cette aventure en Coupe de France qui est sportivement et humainement géniale. Quand on voit, encore une fois, le nombre de personnes du club à s'être déplacé à Bruz , comme à chaque match de championnat à l'extérieur également, on a envie de bien faire pour eux.

 

12) En dehors du football, quelles sont tes passions ? (Livres, films, musiques etc...)

J'adore la musique, mais je ne joue pas d'instruments, mais j'en écoute énormément et de tous les styles. Je peux très bien écouter Edith Piaf et après de la techno (rire). Je regarde beaucoup  de séries, j'essaye de lire quand je peux. Après, j'adore l'univers du tatouage ou du Street Art/Pop Art etc...

 

13) Un dernier mot ?

T'as une tache pistache. Les personnes me connaissant comprendront (rire).