Portrait de Sébastien Coualan

Sébastien avant le match de Coupe de France contre l’US Concarneau

1- Salut Sébastien, peux tu te présenter en quelques mots : d’où tu viens, ta situation familiale et professionnelle etc ?

Originaire du Finistère nord (Plougastel, le pays des fraises), j’ai bientôt 48 ans ,je suis marié , nous nous sommes rencontrés en 1993 en mai (au moment de la victoire de Marseille en ligue des Champions….c’est une dédicace pour les plus jeunes ) et papa de 2 jeunes filles Marie et Salomé qui ont bientôt 18 et 16 ans.

Je suis professeur d’EPS au collège Saint Gabriel à PACE depuis 20 ans et responsable d’une section sportive d’athlétisme.

2- Quel est ton parcours de footballeur  ?

J’ai un peu bourlingué durant mon parcours de joueur puisque j’ai successivement joué en jeunes à Plougastel avant de rejoindre le centre de formation du Stade brestois en cadets nationaux jusque mes 20 ans et 3 saisons en N2/NATIONAL, j’ai rejoint ensuite le stade RENNAIS où j’ai évolué 5 ans en N2/N3, avant de retourner 3 ans à PLABENNEC Club en N2/N3 , puis AS vitré 4 ans et pour finir le club de l’ASVHG où j’ai joué encore 9 ans pour terminer ma carrière à 44 ans .

3- Depuis combien de temps es-tu présent au club ? Qu’est ce qui t’as fait venir à l’ASVHG ?

Je suis arrivé en 2007/2008 le club venait de monter en DHR ,j’avais 34 ans et j’avais arrêté le foot depuis 3 ans et le président Yannick (je savais qu’Anthony Pinault avec qui j’avais joué à l’AS Vitré et au STADE RENNAIS était au club) m’a sollicité en me disant que le temps filait vite et que si je voulais reprendre et donner un coup de main je pouvais encore jouer 2 ou 3 ans à plein régime, l’histoire écrira des pages beaucoup plus belles que je les avais imaginé , avec des montées et des parcours de coupe de France et coupe de Bretagne que tout joueur de foot rêve de vivre…je me souviens bien sur de l’épopée de 2013 et ces 7et 8ème tour contre Auray et Quimperlé où tu es porté par les 2000 spectateurs (c’est un sentiment inexplicable , la cohésion qui règne et l’envie de se dépasser!)

Mais je repense à la victoire en coupe de France lors de la saison 2010-2011 contre l’US Saint Malo alors en NATIONAL ou la demi finale de coupe contre le stade rennais (le meilleur match collectif vécu)

4- Peux tu nous expliquer ton rôle avec les seniors ?

Depuis 4ans j’ai embrassé le coaching en secondant Johann sur l’équipe R1 et faisant partie du staff séniors avec David Voisin, Flo jan, Antoine l’entraîneur des gardiens et Arthur le préparateur physique précédemment fabien et Francky.

Nous formons une équipe soudée (on se marre bien) chapeautée par David PERRICHOT, le directeur sportif qui supervise et nous donne de précieux conseils.

En tant que joueur on ne mesure pas tout ce qui se trame dans l’envers du décor ,les choix, le management, la communication et surtout la gestion affective des hommes .

Nous essayons de faire vivre le projet ASVHG où chacun a une place importante mais où le projet collectif doit transcender les individualités .

5- Comment vis-tu cette saison particulière ? 

Dans ce contexte difficile, incertain ,nous essayons plus que jamais de garder le lien , le contact avec les joueurs.

Nous savons que chacun vit différemment ce moment et il est important de rester soudés.

Nous pensons souvent également à cette maxime du président « croire en quelque chose qui nous dépasse » et nous essayons au maximum à conserver notre enthousiasme dans les séances et espérer des lendemains meilleurs ….le meilleur est à venir !

6- Quels sont les moments les plus marquants que tu ais vécu dans ta carrière ?

En vrac j’ai en mémoire le parcours 1990 victorieux(contre Grenoble) de la GAMBARDELLA avec Brest et notamment un1/4 de finale au stade Geoffroy Guichard en lever de rideau(un stade à l’anglaise ,les spectateurs qui arrivent,un face à face avec Titi CAMARA joueur de l’OM) ou en ½ finale contre l’olympique LYONNAIS et ses internationaux (Florian maurice , Bruno Ngotty)

Sinon 2 belles victoires avec Brest contre le FC NANTES 5/1 (Pedros / Loko / Ouedec /Karembeu) ou encore à la Beaujoire ou je marquais en individuel un certain Jorge BURRUCHAGA (international argentin et vainqueur de la coupe du monde avec feu MARADONA)

Au final mon plus grand plaisir est d’avoir joué aux cotés de top joueurs comme Makalélé, Guivarch, Wiltord, Sylvestre pour ne citer qu’eux.

 7 – Quelles sont tes activités favorites en dehors du foot?

J’aime beaucoup me balader le long du GR sur la cote d’émeraude, je pratique également d’autres sports footing, tennis (j’adore gagner surtout, dédicace à Aram), et je golfe occasionnellement .

Je suis surtout toujours partant pour découvrir de nouveaux sites ,paysages , environnements ;j’aime aller à la rencontre des personnes , comprendre et partager leurs histoires, s’enrichir …..d’ailleurs les voyages me manquent (heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage !)

8- Quel est ton club de foot préféré ? une idole, un joueur en particulier ?

Je suis devenu Rennais de cœur donc le stade RENNAIS occupe une place importante , ces derniers temps les planètes sont alignées et le club grimpe dans la hiérarchie. Pourtant le Stade BRESTOIS club familial avec un public chaleureux et un « fighting spirit » à l’anglaise correspond bien à ma mentalité de compétiteur !

9- Quelles sont tes passions ou hobbies en dehors du foot ?

Je lis de plus en plus , mon dernier roman « le Gang des rêves de Lucas di Fulvio » ou encore Sylvain TESSON « une très légère oscillation » occupent une place de choix sur la table de chevet, sinon j’adore regarder des films ,le dernier TENNET m’a beaucoup plu.

Depuis le confinement je me suis mis à la cuisine ,mais mon bœuf bourguignon ne vaut pas celui que prépare Jacqueline (on a toujours gagné après).

10- Un dernier mot ?

Ce qui me frappe le plus dans ce club ,c’est qu’il associe un peu de chacun des clubs que j’ai croisé : le professionnalisme des structures version BREST ou RENNES, la convivialité et le dévouement de ses dirigeants version Plabennec, la volonté de toujours progresser comme à l’AS Vitré … il n’y a pas de hasard que le club soit dans une courbe ascendante et quand je vois l’évolution du foot féminin , je me dis qu’il y a encore de belles pages de son histoire à écrire.

Pour conclure j’espère que nous pourrons cette année fêter les 20 ans avec tous les bénévoles, dirigeants ,licenciés et rassembler tous ceux qui ont marqué l’histoire du club !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *